Le conflit entre le Collège et son échevin risque de paralyser Ciney. Pour Ecolo c’est inacceptable !

Ecolo Ciney prend acte de la décision du PS local de ne pas prêter main forte à la majorité pour lui permettre de se débarrasser de l’échevin Frédéric Deville. Pour Ecolo, et depuis le début de cette crise, cela allait de soi. Seul Jean-Marie Cheffert est responsable du chaos actuel, qu’il a alimenté en dépit de l’intérêt des Cinaciens. Le soutenir dans son combat personnel aurait été trahir l’intérêt général.

La majorité est en échec. Engluée dans des querelles de personnes et des querelles d’ego, elle n’a pas réussi à mettre des projets projets sur les rails pour l’avenir de Ciney. Les dossiers qui fleurissent aujourd’hui ont été initiés par la précédente majorité PS-cdH-Ecolo : le quartier de l’EPC, les liaisons douces, la rénovation de la piscine, l’extension du zoning de Biron, … Gérer une commune, ne se réusme pas à tenir un budget en équilibre.

Il est où, le projet ?

Pour François Bouchat, chef de file Ecolo, «la volonté d’évincer Frédéric Deville occupe toute la scène politique et médiatique locale et occulte les vrais enjeux pour Ciney. Que veut-on pour cette ville ? Quel projet à l’horizon 2020 alors que les défis sont nombreux ? »

« Au lieu de cela », poursuit le conseiller communal Ecolo, « on assiste au lynchage d’un homme et à une guerre des clans ! N’est-il pas plus grave de consacrer toute l’énergie de la majorité, voire même de consacrer des moyens publics à cet objectif plutôt que de mettre cette même énergie au service du bien commun ? »

Ecolo en tout cas poursuivra son travail d’opposition constructive. Nous continuerons à formuler des propositions pour le bien des Cinaciens. Fragilisée, la liste Union devra en tenir compte. Au-delà, c’est à un véritable projet pour Ciney, un projet de solidarité, de mobilité durable, de valorisation des atouts naturels qu’Ecolo prépare pour 2018.

A Ciney, #créonsdemain !

 

Enregistrer

Share This