Pour Ecolo Ciney, l’arrosage en journée représenterait une aberration écologique !

Le Centre régional de crise de Wallonie réalise durant 7 mois une observation et une analyse continue des différents aspects (environnement, biodiversité, faune etc.) des différents aspects liés à la sécheresse en Belgique. Le bilan de la situation au 1er juin 2020 est maintenant disponible.
Il en ressort que les très faibles précipitations de ces dernières semaines ont déjà des effets concrets, en particulier sur la végétation, l’agriculture et les eaux de surface, mais que la distribution de l’eau en Belgique reste assurée normalement.

Or, à Ciney, le règlement communal actuel ne restreint pas les arrosages en journée.
Arroser en aérien en plein soleil, c’est perdre jusqu’à 60 % de l’eau par évaporation…
C’est donc une abération écologique mais aussi un bras d’honneur à ceux qui ont également besoin de cette eau pour leurs cultures ou leurs potagers…
Ceux qui arrosent ou irriguent (par exemple des terrains de foot) pourraient le faire le matin ou le soir pour éviter de gaspiller l’eau de tous.

France Masai, Sénatrice et conseillère communale Ecolo a adressé à ce sujet, une question écrite au Collège communal de Ciney:

– Sur les aspects de la distribution de l’eau, Ecolo Ciney souhaiterait avoir accès à une évaluation de la situation en matière de réserves d’eau. Dans quelle mesure cela est-il possible ?

– Le Collège accepterait-il de communiquer sur les « bonnes pratiques » en matière d’arrosage et/ou d’irrigation ?
Pour information, une page spécifique a été créée sur le site Info-risques rappelle les précautions et conseils pour éviter la pénurie d’eau et oriente l’internaute vers les acteurs sur tout le territoire belge.
https://www.info-risques.be/fr/risques/risques-naturels/secheresse-penurie-deau

– Le Collège accepterait-il de prendre rapidement une décision concernent ce nécessaire changement de comportement ? Et à intégrer l’interdiction d’arroser en journée avec de l’eau de distribution ou en utilisant l’eau provenant des puits privés dans le règlement communal ?
Les puits privés étant en effet reliés à une nappe phréatique commune, il convient également de pouvoir, d’une façon ou d’une autre, faire respecter les règles d’usage parcimonieux de l’eau par les propriétaires de puits privés.
Cet état de sécheresse n’est malheureusement pas un fait isolé, puisque nous sommes dans une configuration de sécheresses à répétition depuis 4 années déjà. Pour Ecolo Ciney cette situation justifie l’adaptation du règlement communal.

En somme une adaptation au changement climatique ! L’eau est un bien précieux, nous devons nous en soucier collectivement.

Share This