Les tragiques inondations du mois de juillet nous l’ont rappelé violemment : le réchauffement climatique est en marche et il n’épargnera personne. A côté de toutes les mesures qu’il s’agira de prendre pour parer les prochaines catastrophes, il sera essentiel aussi de faire, de refaire alliance avec la nature.

C’est précisément le projet porté par les responsables du Domaine de Chevetogne, un projet durable, en phase avec les évolutions climatiques et les attentes sociales : celui du Musée vert. C’est pourquoi Vert Pop y fait étape le samedi 4 septembre en matinée.

Des balades et des débats au cœur du Domaine

A Chevetogne, nous vous donnons rendez-vous pour quatre animations en lien direct avec le Domaine et son évolution :

  • A la rencontre des castors, bâtisseurs de paysages : voici une dizaine d’années que les castors se sont réinstallés à Chevetogne. Progressivement ils se sont multipliés et ont façonné à leur façon l’environnement en permettant à la biodiversité de s’y régénérer. Cette balade familiale vous emmènera sur les traces de ces étonnants bâtisseurs.
  • La forêt, la protéger pour nous protéger : nos forêts nous sont essentielles mais elles sont menacées par le changement climatique. Comment les régénérer et leur permettre de s’adapter pour protéger la biodiversité et notre avenir commun qui y est intimement lié ? Comment la préserver tout en nous permettant d’en profiter, de la découvrir et de l’admirer ? Nous en parlerons au rythme de nos pas et sensations dans la lumière des sous-bois de Chevetogne, avec Pierre Hanse, agent des Eaux et Forêt, Gérard Jadoul, philosophe des bois, gestionnaire du projet Nassonia et un·e représentant·e de Céline Tellier, ministre de l’Environnement, de la Nature et des Forêts.
  • Le Domaine de Chevetogne, un projet d’avenir à partager : quarante ans après son rachat par la Province, le Domaine de Chevetogne se réinvente pour réconcilier au futur nature, culture et tourisme social à partir d’une vision à long terme de son rôle sociétal. Quels sont les projets en cours et les enjeux qui font débat ? Comment les déployer en faisant du Domaine le cœur d’un projet de développement durable du territoire qui l’environne et en offrant à toute la population un accès de qualité à la nature ? Avec Vinciane Ferrière, Attachée spécifique au Domaine provincial de Chevetogne, France Masai Sénatrice, Marc Dufrêne Professeur à l’Université de Liège et expert du patrimoine biologique.
  • Chevetogne aux futurs, réflexions partagées : Chevetogne est au cœur d’un bras de fer politique qui voit s’affronter des visions bien différentes du futur et du rôle d’un service public. C’est le moment d’échanger et de partager nos idées sur les ressources, les modalités et les collaborations possibles afin de donner au Domaine un avenir, fondé sur la valorisation de la nature et le développement durable de la région. Nous prendrons le temps d’échanger avec l’ensemble des intervenants et participants des différentes promenades ainsi que des mandataires écologistes.

Vous serez des nôtres ? Formidable ! Alors il suffit de vous inscrire via le site d’Etopia, qui organise Vert Pop : https://vertpop.etopia.be/inscription-2021/
L’inscription est gratuite et la promenade des castors est accessible aux enfants !

Share This