Vous les voyez partout, ces canettes et ces bouteilles en plastique qui jonchent les bords de nos routes et chemins. A peine ramassées, elles réapparaissent, tant l’incivisme de certains semble rester insensible à tous les messages de prévention.

Et pour les communes, c’est une plaie qui coûte très cher.
Avec les citoyens nombreux à se mobiliser, Ecolo-Ciney participe chaque année aux campagnes de ramassage. C’est bien, mais après ?

« Une solution existe, explique Valérie Van Heer, qui gère et anime la page Facebook Ciney Zéro Déchet, et c’est la consigne ! Ce n’est pas une chimère. Plusieurs pays d’Europe et même certains Etats américains l’ont instaurée avec succès. Un simple petit forfait par emballage, de l’ordre de 10 à 20 cents provoquera le retour d’une très grande part des déchets vers des filières de recyclage. Ça marche, c’est prouvé. »

En 2014, le ministre cdH Di Antonio annonçait qu’en deux ans, le problème des déchets serait réglé, grâce à la consigne qu’il allait mettre en œuvre en Wallonie, on allait voir ça ! On a vu… Quatre ans après, toujours pas de consigne, juste un projet pilote pour une dizaine de communes en vue d’instaurer un « mécanisme de collecte des canettes ». En attendant, nos abords de routes sont plus sales que jamais.

Et Ciney dans tout ça ?

« Ciney court derrière les déchets… au petit trot ! analyse Valérie Van Heer. La majorité, trop préoccupée par ses querelles intestines, ne prend pas la mesure du problème ni du rôle que la commune pourrait jouer. »

« En Flandre, poursuit-elle, plusieurs communes ont rejoint une coalition de villes et communes en faveur de la consigne. Elles travaillent main dans la main avec des villes néerlandaises. Parce que la conscientisation commence à la base ; parce que construire des coalitions fortes, c’est un travail qui commence au niveau local. Or l’écrasante majorité de nos concitoyens est favorable à cette consigne comme le relève Test-Achats. »

Ecolo Ciney propose dès lors que Ciney devienne commune pionnière en étant la première commune wallonne à rejoindre la « Statiegeldalliantie », la « coalition consigne ».

Vers une commune Zéro Déchet

La logique Zéro Déchet doit devenir, parmi d’autres dynamiques inscrites dans le mouvement de la transition, une toile de fond des politiques publiques cinaciennes, conclut Valérie Van Heer. D’abord parce que c’est éthiquement responsable, ensuite parce que ça rapporte, enfin parce que nous aimons la nature qui est un atout pour notre commune !

Faire maigrir la poubelle des Cinaciens et des services communaux, c’est faire aussi faire maigrir la facture de tout le monde !
Notre belle capitale du Condroz doit cesser d’être la petite ville endormie de ceux qui se satisfont du minimum. Nos enfants nous interpellent, réagissons !

Avec Ecolo, à Ciney, créons demain !

En savoir plus :

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share This