Suite à l’annonce du déploiement de la 5G sur Ciney, Écolo a clairement exprimé son indignation sur la confiscation du débat sociétal nécessaire à cette nouvelle technologie.
Petit point sur la situation à l’heure actuelle.

  1. Une demande d’information au Collège restée lettre morte

Dès l’annonce de Proximus, France Masai, conseillère communale à Ciney a contacté le Collège avec 3 questions :
– Le Collège peut-il nous faire part de sa position de manière générale sur le déploiement de la 5G à Ciney vu les risques sanitaires liés à cette technologie ?
– Quelles mesures le Collège compte-t-il prendre pour veiller au respect de la réglementation en matière d’émissions d’ondes électromagnétiques ?
– Le Collège communal envisage-t-il d’intervenir pour empêcher un tel déploiement sur notre commune par la société Proximus ? Si oui, par quels moyens ?
> Lire notre article : 5G à Ciney : non ! Pas sans tenir compte de la santé et de l’environnement

Ma télé y a consacré un reportage que vous pouvez visionner ici : https://www.matele.be/proximus-deploie-la-5g-a-ciney-et-la-commune-ne-peut-rien-y-faire

Le titre est évocateur  : la commune ne peut rien y faire !
Ecolo Ciney ne partage pas du tout cette analyse.  Force est de constater que plusieurs communes ont réagi fortement, envoyé des courriers (Yvoir, Anhée, Namur, Profondeville, au moins sur la province de Namur) et clairement montré leur désaccord. Mais à Ciney, silence.
A ce jour, nous n’avons aucune information sur la manière dont la commune de Ciney s’est emparée de ce dossier.
Se cela devait évoluer, nous vous tiendrons bien-sûr informés.

  1. Interpellation des ministres compétents

Céline Tellier, en charge notamment de l’environnement à la région wallonne, a confirmé que rien n’est décidé à ce jour, et que ce qu’a fait Proximus n’est qu’un effet d’annonce.

Notre député fédéral Ecolo, Gilles Vanden Burre a également interrogé Monsieur De Backer, en sa compétence de ministre des Télécommunications.
Dans le contexte que nous connaissons, les énergies étant déjà largement mobilisées par la gestion de la crise COVID, le travail parlementaire prend un peu plus de temps, mais nos ministres et parlementaires sommes bien présents et mobilisés sur ce dossier.

  1. Consultation publique IBPT

Écolo Ciney a décidé de répondre à la consultation publique de l’IBPT pour marquer notre désaccord, et demande clairement d’arrêter la procédure en cours.
Nous nous sommes basés sur l’avis
d’Inter Environnement Bruxelles (https://www.ieb.be/La-consultation-publique-de-l-IBPT-visant-a-lancer-la-5G-en-Belgique-est)
Celui-ci est assez technique et vous trouverez en annexe le courrier que nous avons envoyé : 20200419_IBPT _Positionnement d’Ecolo Ciney sur le déploiement de la 5G

  1. Que peuvent faire les citoyens ?

Ce sont des propositions que vous pouvez faire vôtres, adapter ou compléter !
N’importe qui, citoyens, institutions ou communes, peut s’adresser à l’IBPT à ce sujet jusqu’au 21 avril.

Je sousigné-e XXX habitant XXXX commune de XXX

  • J’entends affirmer mon opposition au déploiement de la 5G sur le territoire communal.
  • Je déplore le manque de publicité donné à cette enquête et l’absence de documentation pertinente nécessaire à toute enquête publique.
  • Je souligne, en outre, que cette enquête de l’IBPT intervient à un moment où les efforts de chacun sont tournés entièrement vers la lutte contre le Covid-19 et que le moment de cette consultation est particulièrement inapproprié.
  • Je m’inquiète et déplore l’absence d’évaluation préalable des incidences qui aurait dû être organisée avant qu’un tel programme de développement de cette nouvelle technologie ne puisse être décidé.
  • J’ai d’ailleurs pris connaissance de la déclaration de politique régionale wallonne 2019-2024, qui clairement fait part de sa volonté d’encadrer le déploiement de la 5G en la subordonnant à une évaluation stricte et rigoureuse sur le plan environnemental (dont l’impact sur la biodiversité et la faune), de la santé publique (en se basant notamment sur les études existantes qui analysent les incidences sur la santé des populations exposées), de l’efficacité économique, de la sécurité des données et de respect de la vie privée tout en prévoyant le respect des normes actuelles.

La démarche en cours ne me semble pas compatible avec ces objectifs légitimes et les préoccupations majeures qu’ils sous-tendent et plus globalement avec l’intérêt général. Dès lors, je vous demande d’acter cette position et d’arrêter la procédure en cours.

A renvoyer  à consultation.sg@ibpt.be
Objet : Consult-2020-A8.
Joindre : le formulaire à compléter (prénom, nom, date et signature)
que vous trouverez sur le lien ci-dessous : https://www.ibpt.be/file/cc73d96153bbd5448a56f19d925d05b1379c7f21/5d285289321fe2b2e24b3c26ae8111aa71a4f720/formulaire-de-couverture-a-joindre-a-la-reponse.pdf

 
  1. Mais encore ?

Si vous estimez que la 5G est une question sociétale majeure, n’hésitez surtout pas à interpeller tous les mouvements citoyens et autres partis politiques qui pourraient agir.

Share This